Série de braquages : De la bande à la Kalachnikov à l’ère des gangs modernes

  • Source: : Seneweb.com | Le 23 février, 2017 à 06:02:15 | Lu 36568 fois | 53 Commentaires
content_image

Série de braquages : De la bande à la Kalachnikov à l’ère des gangs modernes

Le dépit qui a submergé le vieil homme assombrit son visage. En ce frais matinée de bonheur, les nouvelles qui lui parviennent, à travers la radio mal captée du minibus, ont de quoi apeurer. «Chaque jour, c’est comme ça maintenant. Soit on a droit à un braquage, soit à un cambriolage. On se croirait chez les blancs», crache-t-il, hochant sa tête engoncée dans un gros bonnet noir. Ses mots sonnent comme le coup d’envoi d’un débat qui plonge le véhicule dans un brouhaha indescriptible.

8 attaques en 25 jours

Le vieil homme venait de dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas. En effet, depuis quelques temps, le Sénégal vit une période où les braquages et cambriolages s’installent dangereusement dans le quotidien des sénégalais. Du 19 novembre 2016 au 16 février 2017, au moins 10 ont été perpétrés sous nos cieux, décompte Seneweb. Pis, 8 attaques ont été dénombrées en seulement 25 jours, entre le 23 janvier et le 16 février.

Pourtant, le mal s’annonçait déjà à la fin de l’année 2017. En effet, dans la nuit du samedi 19 novembre 2016, alors que les disciples mourides rallient Touba pour aller y célébrer le Grand Magal, des individus armés attaquent la Caisse de sécurité sociale de Louga. Ils cambriolent l’agence et emportent avec eux une forte somme d’argent. Le même weekend, à mille lieues de là, une bande armée braque l’Agence Boa de Nord foire et vide ses caisses. Ce sera le point de départ d’une série de braquages et de cambriolages qui frappera Dakar, Rufisque, Sédhiou, Louga, Toubacouta, Thiès etc.

Au moins 6 localités frappées

2017, nouvelle année, nouvelles attaques. Dans la nuit du 23 janvier, alors que les honnêtes citoyens se reposent après une dure journée de travail, des individus encagoulés, armés jusqu’aux dents, prennent d’assaut l’agence Ecobank de Yeumbeul. Venus à bord d’un véhicule L200, ils ligotent le vigile, arrachent la grille de protection de l’agence et emportent avec eux 111 millions de francs Cfa. Comme dans les séries américaines, un échange de tirs éclate entre une patrouille de police et les malfaiteurs, mais ces derniers réussiront à s’éclipser après une course poursuite dans les rues de la banlieue. Les Yeumbeulois n’en croient pas leurs yeux!

Février, la frénésie des attaques …

Février 2017, les choses s’emballent. Le 12 du même mois, des cambrioleurs frappent au quartier Mansacounda de Sédhiou et vident les caisses d'une boutique de téléphonie. Le lendemain, aux Ciments du Sahel, des camionneurs maliens sont attaqués et dépouillés de leurs biens. Deux jours après, le rythme des attaques monte d’un cran. Le jeudi 16 février, comble de l’audace : la banque atlantique est braquée en plein jour à la Sicap Liberté 5. Le même jour, l’Etablissement Mouhamed Mar, à Liberté 6, et une agence Wari à Castors reçoivent la visite des braqueurs. Au moment où les limiers s’occupent de ces cas encore chauds, les braqueurs frappent à l’hôtel “Les palétuviers” de Toubacouta et à la station-service Edk de Thiès. L’ampleur que prend le phénomène surprend. L’inquiétude croit petit à petit.

Colonel Ndiaye : «J’ai l’impression que c’est une seule bande qui frappe»

Interrogé par Seneweb, le colonel Alioune Ndiaye, policier expérimenté, ancien patron du Bureau des relations publiques de la police (Brp) pense que c'est la même bande qui opère.

«Moi, j’ai l’impression que c’est une seule bande qui est en train de frapper un peu partout. Les coups sont similaires. Ils arrivent avec des armes, parfois encagoulés, parfois non. Ils font peur, mais ils ne tuent pas. C’est comme ça qu’ils ont opéré à Yeumbeul et à la Sicap Liberté 6. A Edk Thiès, c’est la même chose. Donc pour moi, c’est la même bande, dont le nombre évolue selon les occasions. Tantôt ils prennent quelqu’un qui est fort en ouverture de serrures, tantôt ils prennent quelqu’un qui est fort en conduite automobile parce qu’ils doivent cavaler très vite pour aller à Thiès», analyse le Colonel Alioune Ndiaye, porte-parole de la police à la retraite, ayant capitalisé de nombreuses années d’expérience.

Le 1er braquage sénégalais et la bande à la Kalachnikov

Mais, aussi rocambolesques et aussi inhabituelles qu’ils puissent paraître, ces cambriolages ou braquages ne sont pas nouveaux au Sénégal. C’est ce que renseigne le colonel Ndiaye. «Le premier braquage au Sénégal, c’était vers les années 60, un peu après l’accession de notre pays à l’indépendance», rafraichit-il la mémoire. L’ancien homme de tenue se souvient aussi de la redoutable bande à la Kalachnikov qui sévissait durant les années 80. «J’ai eu à travailler sur un gang de braquage qui faisait exactement la même chose que ce gang. C’était en 1989 déjà, à Dakar. On les appelait la bande à la Kalachnikov. Donc ce n’est pas aujourd’hui que Dakar connait ses premiers braquages», insiste-t-il.

«Aujourd’hui, ils ont plus d’audace»

Mais, ces derniers jours, ce qui frappe le colonel Ndiaye, c’est surtout l’audace avec laquelle opèrent ces bandes. Et notre pays va devoir se préparer solidement à affronter de tels genres de cas. «Aujourd’hui, il y a plus d’audace et de cran. Cela est dû au fait que les gens sont plus aguerris, les délinquants sont mieux informés, ils sont mieux armés, mieux outillés. Abidjan en a connu, Lagos, Accra aussi. Dakar est arrivé à un niveau économique tel que nous allons commencer à connaitre ce genre de pratiques. Donc il faut s’y préparer. Le mal, ce n’est pas de connaitre ce genre de situation, mais de ne pas savoir réagir», explique-t-il. 

Ce qu’il faut faire

Le colonel Ndiaye souligne qu’il faudra réagir avec «une réponse policière» forte. Puis, mettre en place un dispositif de veille qui arrivera à dissuader et, à défaut, de pouvoir mettre rapidement la main sur les auteurs de tels types de forfaits. Les services de police doivent aussi asseoir un dispositif de prévention qui ne sera pas que policier. Les établissements bancaires ou financiers, eux aussi, devront mettre la main à la pâte. «Les banques et établissements financiers ont un rôle important dans ce dispositif de sécurisation. D’abord, ils doivent avoir des préoccupations sécuritaires avant de s'implanter quelque part. Ensuite, ils doivent avoir un bon équipement. Il faut aussi adopter des comportements sécuritaires», recommande l’ancien porte-parole de la police.

Les autres aspects non moins importants, c’est la collaboration entre les forces de police et les autres agents de sécurité et surtout, multiplier les patrouilles. «Quand on est statique quelque part, on ne sait pas ce qui se passe derrière. Il faut prendre en charge toute une zone en bougeant à l’intérieur de la zone, en ayant des points focaux ou des informateurs pour qu’à chaque fois qu’il se passe quelque chose au Nord ou à l’Est qu’on puisse vous avertir. Et que ce dispositif de patrouille puisse bloquer une bande armée en attendant de recevoir des renforts», suggère-t-il. Mais, malheureusement, aussi performant qu’il soit, aucun dispositif ne permettra d’acquérir une sécurité à 100%, avertit-il.

L'adjudant Henry Ciss, porte-parole de la police, embouche la même trompette. “La sécurité est une affaire transversale. Elle implique beaucoup d’acteurs. Il faut que la police soit accompagnée par des partenaires. Ça peut-être les communes, les mairies, les mouvements associatifs etc. On ne peut pas accomplir cette œuvre sécuritaire si grandiose sans l’apport des populations”, reconnaît-il.

En attendant que les stratèges de la sécurité trouvent le moyen de mettre hors d'état de nuire ces bandes de malfaiteurs, les braqueurs poursuivent leurs razzias, poussant les populations à se barricader de plus en plus. La peur est dans le camp des populations...

 


Auteur: Youssouph Sané - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (32)


Arouna En Février, 2017 (06:59 AM) 0 FansN°: 1
Le DG de la police nous a demandé de nous défendre tout seul alors on doit tous s'adapter et aller acheter des kalaashs parce que "Borom Yatt dou khèkh ak borom fétal"
Anonyme En Février, 2017 (08:02 AM) 0 FansN°: 1
quand l'État utilisé l'armée pour les politiciens c'est ce qui va passer
Reply_author En Février, 2017 (09:06 AM) 0 FansN°: 2
le senegal est géré de façon injuste ....surtout au profit des riches etrangers qui controlent le pays et surtout ils corrompent nos dirigeants politiques et les notables pour assurer leurs implantations........
pendant ce temps les populations trinquent et souffrent au finish il y'a forcement des reactions violentes ....comme les meurtres ou ces braquages qui risquent de prendre de l'ampleur si les dirigeants de ce pays ne se serrent pas la ceinture en donnant le bon exemple au lieu d'amasser des milliards de cfa chez eux car.....ces gangs qui n'ont pas froid aux yeux finiront un jour ou l'autre par leur rendre visiite en les barrieres qui les "protegent"
Reply_author En Février, 2017 (16:32 PM) 0 FansN°: 3
on a une jeunesse mal éduquée et désœuvrée à cause d'un système éducatif pourri. nos politiciens et gouvernants sont incompétents et corrompus. ce n'est donc pas une surprise si presque toutes les facettes de la société sénégalaise, y compris le système sécuritaire, sont en crise. nous avons intérêt à nous ressaisir très vite avant qu'il ne soit trop tard pour redresser la situation.
Ndiaga Kandji En Février, 2017 (16:41 PM) 0 FansN°: 4
que marine lepéne gagne en farance waay. sama gaayi gnibbi si. elle retire même la double nationalité..

sénégal meune am souverénté enfin



comme çà nguèn niew diapalé sunu réw quoi. gnibii si léén laissez leur leur pays et leur culture. vous avez un pays, venez contribuer waay.



mane marine laa faral dé  :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal: 
Anonyme En Février, 2017 (07:01 AM) 0 FansN°: 2
deukk bi dafa maquis
Reply_author En Février, 2017 (08:43 AM) 0 FansN°: 1
"en ce frais matinée de bonheur", mais m. le journaliste, toi aussi ...
Reply_author En Février, 2017 (10:08 AM) 0 FansN°: 2
trop maqui même. les bébés le disent
Anonyme En Février, 2017 (07:15 AM) 0 FansN°: 3
walf est le seul groupe de presse crédible du senegal , un peu avec d media
Mor En Février, 2017 (10:04 AM) 0 FansN°: 1
tu mens walf n'est pas crédible, il est urs contre le pouvoir,un organe de presse independant et crédible doit etre à equidistance des chapelles politiques ni pro ni anti aucun camp,ce qui est loin d'être le cas de walf.quand à d-medias n'en parlons pas c'est une boîte folklore avec des analphabètes tels amed aidara et n'diaye doss.personnellement je ne la considère pas comme une télévision.
Mor En Février, 2017 (10:04 AM) 0 FansN°: 2
tu mens walf n'est pas crédible, il est urs contre le pouvoir,un organe de presse independant et crédible doit etre à equidistance des chapelles politiques ni pro ni anti aucun camp,ce qui est loin d'être le cas de walf.quand à d-medias n'en parlons pas c'est une boîte folklore avec des analphabètes tels amed aidara et n'diaye doss.personnellement je ne la considère pas comme une télévision.
Reply_authorr En Février, 2017 (10:39 AM) 0 FansN°: 1
walf a le merite d'etre constant comparé à la tele des griots dounguourou tapetes
Mor En Février, 2017 (12:41 PM) 0 FansN°: 1
constant dans la partialité, c'est ça que tu appelles crédibilité.
Anonyme En Février, 2017 (08:02 AM) 0 FansN°: 4
L'anarchie qui s'est installée au Sénégal depuis de longues années nous a mené tout droit à l'insécurité que nous vivons désormais. Les gens n'ont plus peur ni de l'autorité, ni de rien. Hélas.....
Efo En Février, 2017 (09:06 AM) 0 FansN°: 5
S'il s'agit de torturer des détenus , nos forces de l'ordre (policiers ,gendarmes) sont trés éfficaces , mais s'il s'agit de veiller sur la sécurité des gens et leurs biens , elles se cachent sous les jupons de leurs femmes et leurs chefs demandent à la population de faire le travail à leur place :QUELLE HONTE!
Anonyme En Février, 2017 (09:24 AM) 0 FansN°: 6
avec ça certains décrédibilisent les forces de défenses et de sécurité
Cérébral  En Février, 2017 (09:34 AM) 0 FansN°: 7
Restons là à réfléchir rek et asseoir des stratégies comme d'habitude. Excellents en théorie et lents en mise en oeuvre. Bandits amoul perdre temps. Tégual sen ndeye vite fait. Lancez des avis de recherches sur les chaînes télé de grande écoute avec des primes. C'est le début avec le renseignement. Pas besoin d'être colonel pour cela. Dans les pays de criminalité des chaînes spéciales existent et repassent en boucle les avis de recherche et films des caméras de surveillance. Sénégal n'est pas vaste et légui niou tégal ndeyou sathieu ak criminels yi  :taala_sylla:  :taz-smile:  :sunugaal: 
Anonyme En Février, 2017 (09:51 AM) 0 FansN°: 8
Ce colonel Ndiaye, vedette des télés est d'une légèreté incroyable. Comment pour des faits aussi graves, vce colonel de police à la retraite peut venir nous parler de ce qu'il pense, alors qu'il y a des policiers payés par nous le contribuable qui ont le devoir nous édifier clairement sur cette situation catastrophique...  :interrogation:  :interrogation: :interrogation

Tant qu'on continuera à avoir des ministres de l'intérieur politiciens qui ne s'occupe que des ventrus nationaux et des fichiers électoraux, le chaos régnera...  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Anonyme En Février, 2017 (09:55 AM) 0 FansN°: 9
au lieu d'emmerder khalifa sall, le gros lard de maquis sale et ses sales maquisards feraient mieux de s"attaquer au banditisme et à l'anarchie qui s'installe dans ce pays au lieu de rester pépères dans leur vie de nabab, s'enrichissant et grossissant à vue d’œil.Il ne sont vraiment pas stressés ces zigotos.
Cemga En Février, 2017 (09:57 AM) 0 FansN°: 10
La Police et la Gendarmerie doivent mettre sur place :/



- Des check point à l'entrée et sortie des territoires communaux ./

- Interdire la sortie de périmètres communaux au delà de 01h:00 ./

- Avoir un numéro vert. (Le 17 est aphone et inefficace) ./

- Se doter de moyens adéquats et efficace. (Tic, armement à la mode, locomotion tout terrain adaptées, hélico de surveillance./

- Collaborer avec les maires, chef de quartiers et villages dans la lutte contre le banditisme./

- Associer les Agences de sécurité privées dans la lutte contre le banditisme./



A bon lecteur Salut!

Anonyme En Février, 2017 (10:03 AM) 0 FansN°: 11
L'insecurité est réelle dans ce pays . On parle du grand banditisme parce que c'est spectaculaire mais la petite délinquance du quotidien est la pire . Elle est récurrente et frappe les plus démunis . les policiers au lieu d'assurer la sécurité des citoyens passent leur temps à leur soutirer des billets .
Arissoi  En Février, 2017 (10:11 AM) 0 FansN°: 12
ET LES 8 MILLIARDS



HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA



DE MACKY SALL











 :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney:  :looney: 
Reply_author En Février, 2017 (12:35 PM) 0 FansN°: 1
c'est le premier voleur
Anonyme En Février, 2017 (10:49 AM) 0 FansN°: 13
constat : les jeunes sont oisifs et pauvres .ce n'est pas une raison nak mais toussa la c la faute a la pauvrete .
Mr M Diouf à Thies En Février, 2017 (10:50 AM) 0 FansN°: 14
La sortie du N°1 de la police Mr Mall nous a vraiment surpris. On ne l'attendait pas de cette personnalité à qui l'état a confié la protection des populations. Dans d'autres pays il aurait rendu le tablier le même jour parce que tout simplement c'est un aveu d'impuissance qu'il vient de faire. Même s'il a raison, qu'il ait le courage de dénoncer le manque de moyens de la police (en termes de ressources humaines et de moyens matériels, logistique etc. que l'état a la pleine responsabilité de leur en procurer. Comment les populations sans défense peuvent barrer la route à ces malfrats lourdement armés? En tout cas ce serait une bonne chose de permettre aux populations d'user de leurs moyens aussi rudimentaires soient-ils pour opposer à ces bandits la loi du talion "Œil pour œil, dent pour dent". Mais malheureusement les seules personnes qui ont y eu à se défendre véhément contre ces énergumènes l'ont regretté parce qu’ils ont eu maille avec la justice qui leur reproche de se faire justice elles-mêmes et auraient simple eu tort de défendre leur vie. c'est là où se trouve la contradiction, Faut-il permettre aux gens de se défendre pour sauver leur vie et leurs biens ou bien faut-il couvrir les malfrats qui ôtent des vies sans risque d'être condamnés à des peines correspondantes à la gravité de la faute? Tout le débat se trouve là. Surtout que c’est des soutiens de famille qu'ils tuent et laissent la famille dans le désarroi. En tout cas le conseil que je donne aux populations, à l'absence d'une police responsable, c'est de se défendre quel que soit les moyens à leur disposition. il devrait avoir des mesures d'accompagnement sur la qualification de ces faits en légitime défense, l’accès au permis de détention d'arme, entre autres ; le faciliter avec ses risques de bavures ou simplement faire ce que d'autres pays font avec les malfrats, ils sont systématiquement liquidés en prison avec comme motif "Mort naturelle" et on s'en fout des droits de l'hommistes. A-t-on vu une seule fois amnistie internationale ou autres organisation de droits de l'homme aider une famille dont le soutien a été victime de ces bandits? On dirait que ces bandits sont couverts par une certaine justice. Regarder ce qui se passe au Sénégal même l'étranger a plus de droits que le Sénégalais. Ce n'est pas pour rien que nos voisins surtout anglophones ciblent le Sénégal comme pays d'accueil, plaque tournante de la drogue. Quel est le rôle de la police des frontières: des milliers de personnes sans papiers entrent et ressortent comme bon leur semblent. Ces gens sont très intelligents et apprécient le degré de sanction des législations des républiques. Là où la législation est rigoureuse, sévère tu ne les verras pas là-bas. Un sondage simplement vous donne des chiffres hallucinants. Le nombre de locataires étrangers dans la banlieue et même à Nord Foire et Yoff Apecsy, des gens qui n'ont qu'une activité de façade, qui ne dorment pas la nuit et on ne s'est jamais posé des questions sur leurs activités réelles. Ils sont à l’origine de beaucoup des problèmes des systèmes de transferts d’argent, la cyber criminalité etc.

Vers les années 2004 en voulant transférer un mail j’étais à la recherche de cyber-café et le seul cyber que je voyais à l’époque à Scat urbam avant 20 postes dont 18 étaient occupés par des étrangers généralement anglophones et à travers un article dans un journal de la place, j’ai eu alerté l’opinion publique sur le danger qui se tramait dans le pays, alerte qui est restée sans suite, justifiée par cet afflux de jeunes gens qui au simple regard te donne une idée de l’image qu’ils dégagent. Leur présence pose même un problème de santé publique parce qu’ils viennent de zones à forte prévalence de maladies sexuellement transmissibles.

Pour tous ces braquages dont on parle aujourd’hui il fallait s’y attendre, l’état a laisser pourrir une situation jusqu’à ce qu’elle devienne incontrôlable. Le Sénégal et les États-Unis sont les seuls pays ou tu peux circuler 10 ans et plus sans jamais qu’on te demande des papiers.

L’état n’a-t-il pas jeté l’éponge devant la montée des violences ? En tout cas, l’appel a retenti de la voix d’une personne assermentée qui suggère aux populations de gérer elles-mêmes leur sécurité, par quel moyen ? L’on ne sait pas.

N’est-il pas le début de la tyrannie ? …..

Anonyme En Février, 2017 (11:23 AM) 0 FansN°: 15
avec le maquis , le pire est devant nous
Anonyme En Février, 2017 (12:02 PM) 0 FansN°: 16
!1
Anonyme En Février, 2017 (12:48 PM) 0 FansN°: 17
vous avez fait du braquage en cote d'ivoire ,en gambie ,vous braquez les populations en CASAMANCE vous tuez les gens casamance eh bien voila le resultat.Au lieu de vous occupez de la securite de nos pupulations vous jouez le gendarme chez ls voisins,c'est bien fait ..Peut-etre que le vieux qui parle la est lui un bandit.
Anonyme En Février, 2017 (12:54 PM) 0 FansN°: 18
le mal s’annonçait à la fin de l'année 2017!!!!!!????? :thumbsdown: 
Anonyme En Février, 2017 (13:01 PM) 0 FansN°: 19
Vraiment messieurs les journalistes veuillez vérifier ou relire vos articles avant de les publier!!

cet article est truffé d’incohérence temporelle.
Anonyme En Février, 2017 (13:13 PM) 0 FansN°: 20
Ca ne fait que commencer. Aujourd'hui c'est les braquages, demain ce sera les enlèvements en plain jours tant que l' Etat restera incapable de gérer la sécurité publique. Dans certaines villes du Nigeria, si tu es riche les malfaiteurs viennent enlever tes parents ou tes enfants en plein jours et demandent une rançon que tu es obliger de payer car tu sais que la possible est incapable de sauver les parents. Je souhaite qu on n en arrive pas la au Senegal mais ils avaient commencer par des braquages au Nigeria
Anonyme En Février, 2017 (14:36 PM) 0 FansN°: 21
Mr maal une honte pour le senegal comment un chef de police peut il sortir sur les medias et dire des conneries
Anonyme En Février, 2017 (14:43 PM) 0 FansN°: 22
petrotimbo faye sall rékk , comment un DG peut il tenir des propos pareils
Anonyme En Février, 2017 (14:51 PM) 0 FansN°: 23
Je pense qu'il est temps de réformer la police en commençant par mettre à la retraite tous les vieux corrompus afin de recruter de jeunes motivés divisés en section et patrouiller tous les jours dans les quartiers surtout les unités en civil. Aujourd'hui on se plaint beaucoup de l'insécurité au sénégal je tiens à signaler cela ne date pas d'aujourd'hui mais depuis que le sénégal existe sauf qu'avant les jeunes n'avaient pas trop ça en tête car ils ne connaissaient pas cela mais l'arrivée de la grise en occident beaucoup de bandits on du rentrer au sénégal dans le seul but de former des jeunes pour commettre des actes illicites l'état doit prendre des mesures en opérant des contrôles maximums à l'égard de tous ceux qui décident de rentrer définitivement au sénégal surtout les expulsés. :emoshoot:  :fbhang: 
Anonyme En Février, 2017 (15:10 PM) 0 FansN°: 24
Au lieu de tympaniser les gens avec la lutte contre le terrorisme; le gouvernement n'a qu'à lutter contre ce grand banditisme.
Las En Février, 2017 (15:47 PM) 0 FansN°: 25
il ya un reseau d armes a feu introduit au Senegal

trouvez les magasins d armes clandestines et leurs vendeurs

Avec la decouverte du petrole au large, la securite et la violence pnt tendance a se remuer







si le bandistime se modernise donc modernisez la police en moyens materiels et effectifs et construisez une nouvelle prison

 :bindeu: 
Lechomeur En Février, 2017 (15:50 PM) 0 FansN°: 26
Chômage c'est vraiment difficile, surtout dans un pays dans lequel on indemnise pas les chômeurs qui pourtant ont cotisé des années avant de perdre leur emploi.C'est 1 lutte pour la dignité, pour la survie.Des parents et les amis te lâchent.Des mechants te font déposer ton dossier sans intention réelle de te recruter.Heureusement quand on a la foi au Seigneur pourvoyeur de la subsistance, on tient bon même s'il faut jeûner, se priver et prendre les choses avec philosophie.
Anonyme Ancien Mili En Février, 2017 (16:36 PM) 0 FansN°: 27
sans la collaboration de la population il sera tres difficile de mettre la main sur ces voyous. la securite nest pas seulement lapanage des forces de securite . Et puis les banques et etablissements financiers vraiment vs etes nuls en matiere de securite . dafa yomb lol ce qui vs arrive. il faut vs referer aux services du ministere de linterieur avant ttes implantations... Que de defaillances coffres non securises videos accessibles et apparents les portes non automatisees pas de systeme d alerte. etc. ..faut pas dependre uniquement de la senelec . pour lelectricite:. . encore la police multipliez vos patrouille de jour comme de nuit. creez avec le soutien de letat bcoup de postes de polices surtout en banlieu. mais cest la honte si les delinquants vs defient en plein jour dans la ville..
Patrouille En Février, 2017 (16:52 PM) 0 FansN°: 28
On a des forces de securité qui ne font pas de patrouilles. C'est cela la specificité du senegal. Allez la nuit dans les commissariats, les policiers sont deja en "pyjamas" et sandales.

Tu sens nettement que ces gens n'ont pas l'intention de bouger. Pour s'en convaincre quand tu viens annoncer une urgence, ils te regardent avec les yeux d'empecheur de tourner en rond.

La criminalité a évolué, il faut de nouvelles stratégies par la une police mobile 24/24.
Xxx3 En Février, 2017 (08:08 AM) 0 FansN°: 29
J'ai apprecie la reaction exacte des deux policiers: le colonel a la retraite et le porte parole de la police. La securite c'est un tout, la collaboration de tous. Mais il faut que les citoyens y croient. Qu'ils prennent la resolution que ce pays ne va jamais etre entre le mains de criminels. Ils le feront pour leurs descendances. Il est temps. C'est le temps de la securite maintenant. Car d'ici quelques annees avec l'aide de Dieu notre pays va connaitre un autre essor qui fera le bonheur et des gens honnetes et des malhonnetes. Si nous ne dotons pas les forces de securite de moyens et methodes plus persuasifs on va encore bien souffrir. La police dois changer ses techniques de patrouilles. Les patrouilles qu'elle effectue ne peuvent plus nous proteger. Ces policiers ne feront jamais face a ces gangs audacieux et armes. Il faut un armement superieur et une protection superieure lors des patrouilles. Il faut des jeunes prets a s'engager a des echanges de feux. Cela n'est possible que si les regles d'engagement sont allegees. Il ne faut pas qu'on emmerde des flics parce qu'ils ont tue des criminels au moment des braquages et ca ca doit etre regle definitivement et que tout le monde le sache. La police doit avoit le droit d'ouvrir le feu sans sommation contre toute personne agressant avec une arme a feu qu'elle soit seule ou en bande. Tant que ces conditions relatives au regles d'engagement ne seront pas solutionnees legalement, les forces de securite resteront amorphes quels que soient les moyens qu'on leur donnera. Le probleme fondamental c'est les armes a feu detenus par ces bandits. S'il s'agissait d'armes blanches la population pourrait se defendre.
Anonyme En Mars, 2017 (10:26 AM) 0 FansN°: 30
Il faudrait déja que les forces de sécurité apprennent a travailler pour lutter contre le crime organisé. Comme en occident !

Yhieyacine  En Mai, 2017 (13:47 PM) 0 FansN°: 31
Le grand probleme de la securite au senegal vien de nos dirigeants , eux il ne seront pas agresser chez eux , ou dans la rue , ils ne regardent pas du cote des services , de la police , ou de la gendarmerie , les moyens manque surtout a la police , ce moment , il est necessaire que chaque flic ait un gilet par balle , , et autres sortes d'equipements pour se proteger . meme ceux qui travaillent en civile . les moyens de transport font defaux , les delincants ont des voitures ils se deplacent vite , appellez la police en cA D'URGENCE et vous verez le temps qu'ils feront pour venir , la plus par du temps ils requisitionnent un taxi , ou autres . Au senegal l'etat s'en fou des citoyens , le pouvoir securise bien ses enfants a l'interieur du pays comme a l'exterieur . il y ' en a meme qui sont garder par des flics ou gendarmes .mais les autres ne meritent aucune concideration . ceci est simple , nous recevons des etrangers , certe et ils sont souvent plus experimente dans ce domaine , mais donnez des moyens aux services de police et vous verez le reste , ils ne prennent pas de risque , parceque sans protection , sans moyens de transport , allez visiter un commissariat de police , ou une gendarmerie , tous dara , ils utilisent leurs propres telephone tout le temps . les autorites mettent l'argent ailleurs dans la politique , dans la corruption des marabouts et autres dignitaires sans importance aucune , si non politique .
Anonyme En Juillet, 2017 (09:47 AM) 0 FansN°: 32
très bel article Bravo

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]